Aménager uns salle de bains pour PMR

salle de bains pour PMR

Aménager uns salle de bains pour PMR

Lors du réaménagement ou de la rénovation d’une salle de bains pour PMR, il est possible de combiner fonctionnalité et confort dès le départ. Une salle de bains bien conçue facilite la vie quotidienne des personnes handicapées. 

 

Une salle de bains pour PMR sans obstacle

Les questions que vous devez vous poser :

  • La salle de bains se trouve-t-elle dans une maison individuelle, un immeuble d’habitation, une maison de vacances ?
  • Existe-t-il des restrictions spatiales et structurelles, telles que la taille et la forme, la construction du sol, les installations, les portes ?
  • La salle est-elle utilisée par un utilisateur spécifique ou par différents utilisateurs ?
  • Faut-il prévoir de l’espace pour un fauteuil roulant.
  • Comment la salle de bains et la chambre à coucher et éventuellement d’autres pièces sont-elles reliées ?
  • L’utilisateur est-il un enfant ou un adulte, mince ou bien bâti, autonome ou ayant besoin d’aide ?
  • L’utilisateur a-t-il besoin d’une canne, d’un fauteuil roulant ou d’autres aides à la mobilité ?
  • La cause de la mobilité réduite est-elle un accident, la vieillesse ou la maladie ?
  • La situation est-elle stable ou s’agit-il d’une maladie évolutive ?
  • Quelles sont les capacités de l’utilisateur en ce qui concerne l’utilisation du lavabo, des WC et de la douche ?
  • L’utilisateur est-il droitier ou gaucher ?
  • La possibilité d’ajustement et de réglage des objets sanitaires peut-elle réduire la mesure de conversion ?
  • A-t-on tenu compte du fait qu’un utilisateur avec une aide a besoin d’un espace supplémentaire ?

Les portes de la salle de bains

Dans une salle de bains pour PMR, la porte doit s’ouvrir de l’extérieur et pivoter pour permettre un accès sans entrave. En règle générale, une largeur de porte libre de 80 cm est également suffisante pour le passage d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant manuel jusqu’à 76 cm. Cependant, c’est difficile si la poignée de la porte est trop proche dans le coin de la pièce.

L’ouverture de la porte par commande, une porte coulissante ou une porte à faible encombrement peut réduire l’espace de manœuvre pour le fauteuil roulant devant la porte de la salle de bains.

Le lavabo

Les lavabos destinés aux personnes en fauteuil roulant doivent être accessibles. Mais même à un âge avancé, on peut avoir envie de s’asseoir pour se raser. Le miroir (hauteur 100cm) doit être placé directement au-dessus du lavabo. Les mitigeurs monocommande avec un élément de commande suffisamment long et de forme ergonomique ou avec un mitigeur à commande sans contact réduisent les éclaboussures. Un miroir inclinable est l’alternative. Les barres d’appui / poignées de maintien intégrées au lavabo remplissent la fonction de porte-serviettes.
La hauteur de 80 cm pour se laver en position assise est problématique pour les personnes de grande taille souffrant de maux de dos. Un lavabo réglable en hauteur peut être utile.

Les toilettes

La distance latérale par rapport au mur ou à d’autres objets sanitaires est d’au moins 20 cm. Pour les personnes en fauteuil roulant, elle est d’au moins 90 cm d’un côté et 30 cm de l’autre. Comment utiliser les WC en tant que personne en fauteuil roulant, de quel côté puis-je le mieux les atteindre ? parallèlement, en diagonale par derrière, latéralement, en diagonale par devant, de face.
La hauteur de 46-48 cm de la cuvette de WC, siège compris, permet aux personnes de petite taille de laisser pendre leurs jambes, même si la hauteur du siège du fauteuil roulant peut être réglée de manière optimale pour le transfert. Un WC réglable en hauteur permet de se tenir debout très confortablement.

Il doit être possible d’actionner la chasse d’eau avec la main ou le bras en position assise. Le plus grand confort possible est assuré par des poignées d’appui / poignées pliantes à technologie intégrée ainsi que des porte-papier. Sur le mur, les poignées angulaires pour s’accrocher sont avantageuses.

Pour une hygiène sans aide extérieure, un WC douche peut être agréable. Ce type de WC est équipé d’une buse rétractable sous la lunette des toilettes, qui assure l’hygiène des toilettes au moyen d’un jet d’eau préchauffée et d’un séchage à sec ultérieur.

L’espace douche

La douche au sol doit être accessible sans palier. Des revêtements de sol antidérapants doivent être utilisés dans la zone de la douche.  La douche de plain-pied nécessite, notamment en cas de transformation de bâtiments à étages, des guides pour les tuyaux d’évacuation sous le plafond de l’étage et l’installation de plafonds suspendus. Une pompe à eau de douche à diaphragme offre une solution alternative.
Pour la commande de la douche, il faut prévoir une robinetterie à levier unique, qui doit être placée sur le côté du siège de douche, à une hauteur de 85 cm, de sorte qu’elle puisse être facilement actionnée en position assise et que quelqu’un puisse aider pendant la douche. Il y a une protection contre les éclaboussures à mi-hauteur pour l’assistant.
Si un siège de douche est nécessaire, il doit être équipé d’accoudoirs (et d’un dossier) rabattables. On opte souvent pour une chaise de douche avec dossier et accoudoirs, qui permet une utilisation multiple, par exemple au niveau du lavabo.

La baignoire

Installer une baignoire à porteLe plus grand confort est offert par la disposition simultanée de la douche et de la baignoire au niveau du sol. L’espace supplémentaire nécessaire n’est que de 1,2 m². Dans une baignoire assise, vous pouvez vous immerger dans 0,7 m². En revanche, si votre mobilité est réduite, vous aurez besoin d’une baignoire qui peut être abaissée à l’aide d’un dispositif de levage mobile. L’installation ultérieure de cette baignoire à la place d’une douche doit être envisagée.
Cependant, il n’est pas toujours possible de transformer la salle de bains pour y inclure une douche au niveau du sol. Une réduction de la barrière peut être obtenue en transformant la baignoire existante avec une porte d’accès. Ou bien, à la place de la baignoire, il est possible de créer sur cette surface un bac à douche d’une hauteur d’environ 3 cm, qui peut être négocié avec le fauteuil de douche à l’aide d’une petite cale adaptée.