Glossaire des abréviations relatives au handicap

handicap

Le « monde du handicap » a acquis un vocabulaire bien spécifique. Dans cette jungle de termes et d’abréviations, il est parfois difficile de s’orienter.

 

Vous trouverez ci-dessous un glossaire et des définitions pour les abréviations, couramment utilisées dans le monde du handicap

AAH (Allocation Adultes Handicapés)

L’Allocation Adultes Handicapés est attribuée aux personnes atteintes d’un taux minimum d’incapacité et disposant de ressources modestes afin de leur assurer une certaine autonomie financière.

ACFP (Allocation Compensatrice pour Frais Professionnels)

L’Allocation Compensatrice pour Frais Professionnels permettait aux personnes handicapées d’assumer les frais supplémentaires liés à l’exercice de leur profession. A l’origine c’était une aide sociale versée par le Conseil général, elle est aujourd’’hui remplacée par la PCH.

ACTP (Allocation Compensatrice pour Tierce Personne)

Allocation Compensatrice pour Tierce Personne permet aux personnes handicapées d’assumer les frais liés à l’intervention d’une tierce personne venant en aide dans les actes de la vie quotidienne. Elle a été remplacée par la Prestation de compensation depuis le 1er janvier 2006.

Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée)

Les propriétaires ou exploitants d’établissements recevant du public (ERP) étant dans l’incapacité de respecter les obligations d’accessibilité au 31 décembre 2014 conformément aux obligations de la loi, sont dans l’obligation de déposer un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP). Cet agenda est donc obligatoire pour eux et sera validé par le préfet. L’Ad’AP est constitué d’un calendrier mais aussi d’engagements financiers de la part du propriétaire.

AEEH (Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé)

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé est versée par la CAF. Les droits sont ouverts par la CDAPH. Elle est destinée à compenser les frais supportés par une personne ayant à sa charge un enfant ou un adolescent handicapé.

AES (Allocation d’Education Spéciale)

L’Allocation d’Education Spéciale est dénommée AEEH depuis le 1er janvier 2006

AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap)

A la rentrée 2014, les AESH remplacent les AVS. Ce changement de nom s’accompagne d’un nouveau statut d’accompagnant professionnalisé. Comme son prédécesseur, un accompagnant d’élèves en situation de handicap est affecté auprès d’un enfant ou d’un adolescent handicapé dans une école, un collège ou un lycée dont le projet prévoit l’accueil régulier d’élèves handicapés dans les classes ordinaires.

AGEFIPH (’Association de Gestion des Fonds pour l’’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées)

L’’Association de Gestion des Fonds pour l’’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées a pour objectif de favoriser l’’accès et le maintien dans l’’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire de travail.

AIP (Aide à l’insertion professionnelle)

Le but de l’AIP est d’inciter les employeurs à recruter et à pérenniser les personnes handicapées. Cette aide doit être prescrite par un conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission locale qui a accompagné la démarche.

AJH (Accompagnant de jeunes handicapés)

Dispositif d’accompagnement scolaire pour les jeunes élèves handicapés, proposé en 2013, devant à terme remplacer le dispositif des AVS. Ce dispositif pourrait être sanctionné par un nouveau diplôme d’Accompagnant de jeune handicapé.

Amendement Creton (Article 22 de la Loi n° 89-18 du 13 janvier 1989 crée l’alinéa dit “amendement Creton”)

Dispositif législatif permettant le maintien temporaire dans leur établissement de jeunes handicapés atteignant l’âge de 20 ans lorsqu’’ils ont une orientation par la CDAPH vers un établissement pour adultes.

AMP (Aide Médico-Psychologique)

L’Aide Médico-Psychologique est un professionnel paramédical exerçant une fonction d’’accompagnement et d’’aide dans les actes de la vie quotidienne en prodiguant des soins de bien-être et d’hygiène.

APA (Allocation personnalisée d’’autonomie)

L’Allocation personnalisée d’’autonomie remplace la Prestation Spécifique Dépendance (PSD) depuis le 1er janvier 2002. Les personnes âgées de plus de 60 ans hébergées à domicile ou en établissement peuvent bénéficier de cette allocation en fonction de leur degré d’autonomie et de leurs ressources.

ARS (Agence régionale de santé)

Les Agences Régionales de Santé ont pour but d’unifier et de piloter les politiques de santé à l’échelle d’une région, pour en améliorer l’efficacité.

ASI (Allocation Supplémentaire d’Invalidité)

L’ASI s’adresse, sous condition de ressources, aux personnes invalides (réduction d’au moins deux tiers de leur capacité de travail ou de gain) résidant en France et percevant l’une des allocations suivantes : pension d’invalidité, retraite de réversion, pension de vieillesse de veuf, retraite anticipée ou retraite pour pénibilité.

AVS (Auxiliaire de vie scolaire)

L’auxiliaire de vie scolaire est affectée auprès d’un enfant ou d’un adolescent handicapé dans une école, un collège ou un lycée dont le projet prévoit l’accueil régulier d’élèves handicapés dans les classes ordinaires de l’Education Nationale. On peut distinguer l’AVS-CO qui intervient auprès d’une équipe éducative dans un dispositif collectif et l’AVS-I qui est une aide individuelle à un élève.

Lire la suite (lettre C)

Nos autres articles :


dapibus ipsum ut Praesent eleifend nunc